Vaccination anti-Covid

Vaccination anti-Covid : “Un mois de mars difficile à passer” dans l’Indre
– Par France Bleu Berry Indre
  • Une réunion entre des élus locaux de l’Indre et l’Agence régionale de santé s’est tenue ce lundi soir. Objectif : faire le point sur les livraisons de vaccins dans les prochaines semaines.
Une soignante de l’hôpital de Châteauroux prépare les seringues pour la vaccination contre le Covid-19 © Radio France – Jérôme Collin

Dans l’Indre, plus de 13 700 personnes ont déjà reçu au moins une dose du vaccin contre le Covid-19. Cela représente quasiment 6% de la population du département. À titre de comparaison, à peine 4,8% des habitants du Cher ont reçu au moins une injection. Mais l’urgence de la situation sanitaire et la quasi-impossibilité de prendre des rendez-vous depuis le 18 janvier suscitent de l’inquiétude. “On est toujours à un rythme lent, très lent, trop lent”, déplore Gil Avérous, le maire de Châteauroux.

Pas de franche amélioration avant le mois d’avril ?

Ce lundi 15 février, une réunion en visio-conférence s’est tenue avec de nombreux élus locaux du département de l’Indre et l’Agence régionale de santé. “On a un mois difficile à passer, c’est le mois de mars”, prévient Gil Avérous. “Pour les semaines à venir, on a peu de visibilité. On ne peut pas donner de bonnes nouvelles à nos concitoyens”, ajoute-t-il au micro de France Bleu Berry.

Pour l’instant, l’Agence régionale de santé donne des projections de livraisons de vaccins dans les territoires. “Sur les nouvelles doses qui arrivent pour le mois de mars, on a des quantités très faibles. On est à 200 vaccins par semaine pour les premières doses à Châteauroux”, indique Gil Avérous. Selon nos informations, seules 30 doses de vaccins seront par exemple disponibles à Levroux pour la première semaine de mars.

En 10 minutes, toutes les réservations seront épuisées”, Gil Avérous

Les nouveaux vaccins sont très attendus

Pour l’instant, dans l’Indre, c’est le vaccin Pfizer qui est administré. “On attend beaucoup de l’arrivée des vaccins Moderna et Astra Zénéca”, confie Gil Avérous. Astra Zénéca est beaucoup plus facile à transporter et à conserver. Et il pourra être administré par les médecins et les pharmaciens. “On pourra s’appuyer sur eux. Ils connaissent les patients les plus fragiles à vacciner en priorité”, précise le maire de Châteauroux.

You may also like

1 / Salle de vaccination en Indre : prenez rendez-vous en ligne via Doctolib:

https://www.doctolib.fr/vaccination-covid-19 2 / Vaccination à Chatillon sur Indre : Vaccination Covid-19 - Ville de Chatillon-sur-Indre - Espace Tivoli Rue Jean Lurçat, 36700 Châtillon-sur-Indre. 04/04/2021 : Aucun rendez-vous n'est disponible pour le moment mais de nombreux créneaux vont être mis en ligne dans les jours à venir. Vous pouvez également prendre rendez-vous dans un autre lieu de vaccination. chatillon-sur-indre/vaccination-covid-19